La dépression, pourquoi?

Longtemps considérée comme le fait d’une personne qui s’écoute  trop, la dépression isolait généralement   la personne, la laissant seule face à son mal.  Aujourd’hui, la dépression est considérée comme un mal qui nécessite une prise en charge psychologique. Elle se caractérise par un ou plusieurs symptômes suivant :

  • humeur triste ou irritable
  • perte d’intérêt pour toute activité
  • perte de poids ou prise de poids (c’est-à-dire diminution ou augmentation de l’appétit)
  • troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie)
  • agitation ou ralentissement psychomoteur
  • fatigue ou perte d’énergie
  • sentiment d’être sans valeur ou culpabilité
  • difficulté de pensée ou de concentration ou indécision
  • idées de suicide

Les causes de cette dépression sont souvent liées à des conflits psychiques qui remontent de l’enfance ou de l’adolescence. Il existe en effet des éléments dans le vécu de l’enfant ou de l’adolescent qui se sont révélés conflictuels et qui ont été refoulés dans l’inconscient c’est-à-dire oubliés mais non complètement disparus et qui restent ainsi actifs procurant alors des tensions et les symptômes décrits.

La thérapie analytique consiste à faire émerger ces éléments refoulés par l’association d’idées. Le travail du psychologue clinicien  est alors d’aider au maximum la personne à parler d’elle en profondeur de façon à faire émerger ces éléments de son enfance ou adolescence qui ont été refoulés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *